Blog

Votre moi actuel est votre meilleur moi pour le futur

Votre moi actuel est votre meilleur moi pour le futur

Selon une nouvelle étude, le fait de s'attendre à rester à peu près le même au cours des dix prochaines années est fortement lié au fait d'être plus heureux plus tard dans la vie.

L'éducation est un facteur majeur de longévité

L'éducation est un facteur majeur de longévité

Nous savons que l'éducation permet d’accroître l’efficacité individuelle, l'emploi et les revenus. Mais l'obtention d'un diplôme peut aussi mener à une vie plus longue et plus saine. Une nouvelle étude de l'Université du Colorado à Denver est la première à estimer la valeur économique de l'éducation pour une meilleure santé et meilleure longévité.

Poursuivre ses objectifs de vie réduit la dépression, l'anxiété et les accès de panique

Poursuivre ses objectifs de vie réduit la dépression, l'anxiété et les accès de panique

Selon une étude menée auprès de milliers d'Américains au cours des 18 dernières années, les personnes qui n'abandonnent pas leurs objectifs (ou qui s'améliorent avec le temps pour ne pas les abandonner) et qui ont une attitude positive semblent avoir moins d'anxiété, de dépression et de crises de panique. Étonnamment, le sentiment de contrôle n'a pas eu d'effet sur la santé mentale des participants au fil du temps.

Quel est le lien entre l'intelligence, la santé et le vieillissement ?

Quel est le lien entre l'intelligence, la santé et le vieillissement ?

Depuis plus de 100 ans, les scientifiques cherchent à comprendre ce qui peut relier l'intelligence générale, la santé et le vieillissement d'une personne. Une nouvelle étude propose un modèle dans lequel les mitochondries  (les petites parties de cellules produisant de l'énergie), pourraient former la base de ce lien. Cette perspective pourrait fournir des renseignements précieux aux chercheurs qui étudient les diverses influences génétiques et environnementales et des thérapies alternatives  sur les maladies liées à l'âge, comme la maladie d'Alzheimer.

Pour vivre vieux, ayez un conjoint heureux 

Pour vivre vieux, ayez un conjoint heureux 

Si la recherche suggère qu'avoir un conjoint heureux mène à un mariage plus long, les nouvelles études montrent qu’un conjoint heureux est en plus associé à une vie plus longue. "Les données montrent qu’un conjoint heureux est associé à une diminution du taux de mortalité, quelles que soient les caractéristiques socioéconomiques et démographiques des individus ou leur état de santé physique", explique Olga Stavrova, chercheuse à l'Université de Tilburg (Pays-Bas).

Les réunions sont mauvaises pour la santé

Les réunions sont mauvaises pour la santé

Au cours d’une réunion de trois personnes pendant une heure, le niveau de dioxyde de carbone  peut atteindre le taux de 1.400 parties par million (ppm), alors qu’au quotidien le cerveau n'est habitué qu'à environ 400 ppm.