Le processus de guérison par Robert Dilts

Le processus de guérison par Robert Dilts

Le processus de guérison implique toutes les interactions susceptibles de stimuler les mécanismes naturels de récupération et de régénération du corps, de l'esprit ou de l'âme. La guérison physique, par exemple, consiste à reconnecter le corps avec ses propres mécanismes internes de feedback. Le terme anglais "guérir " vient d'un mot ancien dont la racine signifie "tout ou entier". Ce qui implique un lien étroit entre la "guérison" et la "totalité ou entièreté ».

Les trois éléments fondamentaux du processus de guérison 

Même si la guérison utilise les processus internes d'auto-organisation du corps, l’activation ou le déclenchement des réponses nécessaires implique de plus souvent une interaction avec d’autres personnes. Du point de vue de la PNL systémique, le processus de guérison repose sur trois éléments fondamentaux :

  1. Une intention 
  2. Une relation 
  3. Un rituel

La guérison commence bien sur avec une "intention" de guérir. En présence de cette intention, même les méthodes et les outils les plus simples peuvent produire la guérison. Sans cette intention, même les techniques et les outils les plus sophistiqués peuvent échouer. L'intention de guérir s'exprime le plus concrètement dans la relation entre les personnes impliquées dans le contexte de guérison. Le niveau attendu de guérison déterminera la profondeur et l'intensité de la relation. Par exemple, la guérison au niveau du corps ou des comportements exige une relation moins intense et moins profonde que pour une guérison du mental. La guérison au niveau des croyances, de l'identité, du mental ou de l'esprit implique une qualité de relation d’un autre niveau.

L'intention de guérir et la relation qui soutient cette intention s’expriment à travers un quelconque rituel. Il existe de nombreux et différents types de rituels efficaces. L'histoire de l'humanité apporte de nombreux exemples de rituels, tous efficaces à leur manière. Le facteur clé de la réussite du rituel semble être son degré de congruence avec le niveau d'intention et la relation qu'il soutient.

Lorsque ces trois éléments sont alignés, les structures profondes qui sous tendent la guérison peuvent être activées et la guérison se produit d'une manière naturelle et auto-organisée. Bien que des techniques et des outils externes puissent être utilisés mécaniquement pour déclencher ou faciliter le processus de guérison, la source de guérison est à l'intérieur du système de l'individu.

D'abord et avant tout, l'intention de guérison. L'intention de guérison est quelque chose de différent de la formulation d’un objectif de guérison. Vous pouvez "échouer" à l’atteinte d’un objectif, mais il n’y a pas d’échec possible avec une intention. Car l'intention est un processus continu. C'est plus une invitation, une direction qu'une destination.

Deuxièmement, pour que cette intention puisse commencer à s’exprimer, il faut une relation. Par exemple, dans le processus de guérison spirituelle de la PNL (Dilts et McDonald, 1997), le sujet a besoin d'une relation avec son "ange gardien". L'" ange gardien" se focalise bien plus une intention de guérison, que sur l’obtention d’un résultat spécifique. La qualité de la relation détermine le degré d’expression de l'intention de guérison.

Le troisième élément est un rituel. Un rituel implique une série d'actions qui symbolisent ou expriment l'intention et la relation. En commençant avec l'intention de guérir, vous entrez dans une relation de soutien et vous la mettez en pratique avec le rituel.

La PNL et la santé

Le dictionnaire Webster's définit la santé comme étant "la condition pour être sain dans notre mental, notre corps ou notre esprit ; en particulier, l'état d’absence de maladie physique ou de douleur". Le terme vient du vieux mot anglais hal, qui signifie "tout". Et, en fait, le mot “wholeness”  que l’on peut traduire par totalité/intégrité/unicité est souvent utilisé comme traduction de "santé". Par exemple, dans les traductions anglaises de la Bible, le terme “wholeness” ou "globalité" signifie "guéri". L'implication est que la "santé" a à voir avec la réalisation d’une forme d'harmonie et d'intégration de l'être tout entier.

La science médicale moderne a apporté de considérables connaissances sur les mécanismes physiques de la santé et de la maladie. Pourtant, les facteurs physiques ne sont qu'une partie du processus de santé globale. Tout au long de l'histoire de la recherche médicale, il a été démontré que les facteurs psychologiques, comme ceux qui sous-tendent l'effet placebo, sont aussi puissants que de nombreux médicaments pour aider à guérir et contrôler la maladie. De nombreux problèmes de santé majeurs tels que les ulcères, les maladies cardiaques et même le cancer ont été associés aux effets du stress psychologique. De plus, lorsque vous regardez au-delà de la guérison de la maladie pour prolonger la vie et la santé, les processus psychologiques jouent un rôle de plus en plus important.

La perspective fondamentale de la PNL systémique sur la maladie et la maladie est que tous les symptômes, mentaux et physiques, représentent un type de communication, généralement lié à un déséquilibre ou une incongruité quelque part dans le système d'une personne. Si cette communication est reconnue et prise en compte de façon appropriée, le symptôme pourra s'auto-corriger naturellement. Un symptôme physique (comme une douleur, une tumeur, une réponse immunitaire inappropriée, etc.) peut être une communication à propos de quelque chose d'aussi "mécanique" qu'une mauvaise alimentation et une manque d'exercice, ou encore une communication à propos de quelque chose d’autre comme un besoin de changement dans l'environnement, les relations, le niveau de stress, ou même une crise "spirituelle". La PNL cherche à identifier les diverses communications ou buts positifs de la maladie et de la maladie et à aider l'individu à y répondre de façon appropriée.

Dans la PNL systémique, la santé est considérée comme le processus de maintien de l'harmonie entre le corps et le mental, et entre nous-mêmes et les grands systèmes dont nous faisons partie. Elle reconnaît l'écologie totale dans laquelle une personne vit. Le changement dans n'importe quelle partie de cette écologie totale - corps, esprit, système familial, système environnemental, etc. - nécessite l'ajustement des autres parties afin de rester équilibré et aligné. Différents types de changements dans différentes parties de cette écologie totale exigent un éventail d'outils et de compétences pour qu'une personne puisse réagir de façon appropriée. Les techniques de PNL telles que la visualisation, l'établissement de résultats bien formulés, le recadrage et le travail avec des croyances limitantes ou conflictuelles sont des moyens puissants et efficaces d'aider les individus à s'attaquer aux cofacteurs psychologiques qui peuvent contribuer aux problèmes physiques ou soutenir des états de santé et de vitalité.

Ainsi, les applications de la PNL à la santé et au bien-être se rapportent au développement d'outils et de compétences nécessaires à la promotion de la santé physique et mentale. Il s'agit d'apprendre à gérer les comportements, les capacités, les croyances et les valeurs afin de créer un alignement et un équilibre à la fois mental et physique. Au delà des nombreuses techniques thérapeutiques bien connues de la PNL, il existe une variété d'applications qui aident les gens à atteindre et à maintenir leur santé physique.

La PNL fournit des outils et des stratégies fondamentaux qui aident à libérer et à maintenir les capacités naturelles d'autoguérison dont disposent les individus mentalement et physiquement. L'approche de la PNL en matière de santé porte sur les questions suivantes : 

1) la motivation (vouloir) - croire que les objectifs sont réalisables et valables ; 

2) les moyens (savoir comment) - connaître les étapes physiques et mentales nécessaires pour atteindre les objectifs souhaités ; 

3) les possibilités (avoir la chance de) – gérer efficacement les interférences et les résistances.

Références :

Bilief : Pathways to Health and Well-Being ; Dilts, R., Hallbom, T. et Smith, S., 1990. Traduit en Français sous le titre « Croyances et santé »
Strategies of Genius, Volume III ; Dilts, R., 1995. 
Tools of the Spirit ; Dilts, R. et McDonald, R., 1997.