Le coaching de santé peut vous aider à vivre vieux

Le coaching de santé peut vous aider à vivre vieux

Il y a deux façons de s'attaquer aux maladies chroniques comme le cancer, les affections cardio-vasculaires et le diabète : découvrir de nouveaux médicaments et traitements ou alors persuader les personnes d'apporter des changements positifs à leur mode de vie pour éviter avant tout de les développer.

"Le coaching de santé constitue l'un des moyens les plus puissants de changer durablement les attitudes mentales » Ces changements au niveau des cartes mentales sont indispensables pour motiver et organiser la mise en œuvre des nouveaux comportements.  « Les praticiens en coaching de santé prennent rapidement leur place aux côtés des coachs de dirigeants, des coachs de vie et des coachs personnels, et ils apportent un nouveau moyen de nous rendre meilleurs grâce à des séances d'amélioration individuelles. »

Des dépenses de santé en très forte croissance

« Si le coaching n’existe que depuis quelques décennies, les techniques du coaching remontent au Ve siècle av. J.-C. - en particulier à la célèbre méthode que Socrate utilisait pour interroger ses élèves afin de découvrir la vérité. Les coachs posent des questions à leurs clients pour les aider à mieux comprendre qui ils sont et quel est leur potentiel. Ce processus de découverte de soi qui aide les gens à adopter des mesures qui changent leur comportement. »

« Pour les spécialistes de la médecine, les maladies telles que le cancer, les affections cardio-vasculaires et l'obésité sont cataloguées comme des maladies non transmissibles, ce qui signifie que vous ne pouvez pas les attraper d'une autre personne. Toutes ces maladies tuent quelque 40 millions de personnes chaque année, ce qui représente environ 70 % de tous les décès dans le monde, et les mauvaises habitudes de vie augmentent souvent les risques. Cette situation semble s'aggraver, car les taux d'obésité chez les adultes devraient par exemple atteindre 40 % d'ici 2030 au Royaume-Uni, tandis que la prévalence du diabète devrait augmenter de près d'un tiers au cours des deux prochaines décennies. »

« Cette situation rend les dépenses de santé insoutenables. Les dépenses du Royaume-Uni s'élevaient à 192 milliards de livres sterling en 2016, et augmentent d'environ 4 % par an. Les maladies de longue durée représentent environ 70 % des dépenses. C'est la raison pour laquelle les orientations adoptées au Royaume-Uni et ailleurs se focalisent sur les facteurs de risque communs à ces maladies et de s'efforcent de les réduire en encourageant les changements de comportement. C'est là qu'intervient le coaching de santé. »

Les sources du coaching

« Le coaching moderne est un phénomène qui remonte à Timothy Gallwey, un joueur de tennis américain qui a écrit  entre les années 70 et 80 une série de livres à succès sur l'entraînement sportif, des livres intitulés The Inner Game. Il s'agissait d'utiliser des techniques axées pour empêcher le cerveau d'interférer avec la performance sportive.

Gallwey a ensuite appliqué des techniques similaires au leadership, donnant le coup d'envoi d'une toute nouvelle industrie dans le coaching des dirigeants. Si le coaching de santé est né de ce constat et a commencé à susciter de plus en plus d’intérêt dès le début des années 1990, il n'a vraiment décollé qu'au cours des cinq dernières années. Le coaching de santé est maintenant une pratique courante aux États-Unis et en Australie, bien qu'elle soit encore quelque peu nouvelle au Royaume-Uni - mais cela semble devoir changer. »

Au début de la décennie, le National Health Service (NHS) a mené un projet pilote de formation en coaching santé des infirmières  de la ville de Suffolk, projet qui a ensuite été étendu en 2013 à près de 800 médecins, infirmières et autres professionnels de la santé dans l'Est de l'Angleterre. Plus récemment, le NHS a lancé un programme plus vaste d’informations sur les techniques de coaching auprès des professionnels de la santé. L'objectif est d'offrir des formations en coaching de neuf mois aux cinq millions de personnes en Angleterre dont le taux de glycémie est élevé et qui présentent un risque élevé de diabète. »

Que dit la recherche à propos du coaching de santé

« Le coaching de santé n'est pas la même chose que le consulting, la thérapie ou la délivrance de conseils. les premières séances consistent à aider le client à atteindre un objectif global en matière de santé ou de mode de vie, par exemple réduire de moitié sa consommation hebdomadaire d'alcool. Le coach de santé utiliserait la technique de questionnement pour découvrir ce que cet objectif signifie pour la personne en termes de valeurs personnelles, et pour élaborer un plan d'action spécifique pour l'atteindre.

Le coach et son client examineront ce qui fait que le changement est une bonne chose et ce qui s'y oppose, en évitant les questions du "pourquoi", qui sont considérées comme un jugement. L'accent est mis sur la transformation des obstacles en opportunités, sur ce que désire le client pour l’avenir plutôt que sur les raisons pour lesquelles la personne est entrée dans ce cycle de comportements négatifs.

Au cours des quelques séances de suivi, les clients échangent à propos de leurs progrès, de ce qu'ils ont trouvé difficile, de la façon de procéder, etc. S'ils réussissent, le coach peut les amener à commencer à travailler sur un autre objectif, par exemple courir deux fois par semaine. »

« Les travaux de recherche montrent que cette nouvelle approche en matière de soins de santé, apporte des résultats certains. Il a été démontré que le coaching de santé représente l'une des méthodes les plus efficaces de gestion des maladies liées au mode de vie. Le coaching de santé aide les personnes à réaliser des changements physiques comme perdre du poids, et aussi abaisser leur taux de cholestérol et les chiffres de leur tension artérielle.

Des travaux ont démontré que le coaching de santé aide les personnes diabétiques à assumer une plus grande responsabilité à l'égard de leur condition et à modifier leurs comportements. Un article de synthèse sur le coaching de santé paru en 2016 a montré par exemple qu'il s'agissait d'un moyen efficace d'améliorer le taux de glycémie.

Une étude plus récente réalisée en Turquie et au Danemark et à laquelle l’auteur de l’article a participé, a montré que la grande majorité des 150 patients diabétiques ayant bénéficié d'un accompagnement médical pendant un an ont réduit leur glycémie de 6 % à trois mois de 6 %, tandis que pour le groupe témoin de taille similaire ayant reçu uniquement une éducation de santé, les résultats ont montré peu d’améliorations. La Fédération internationale du diabète considère qu'une réduction de 1 % de la glycémie à trois mois constitue une amélioration significative de la gestion du diabète. »

« J'ai également examiné les résultats du coaching de santé au-delà du diabète, y compris dans ma propre spécialité d'origine, la chirurgie dentaire. En tant que coauteur j’ai pu constater que la coaching de santé peut améliorer la santé bucco-dentaire des gens, les aider à faire plus d'exercice, à mieux manger et à améliorer leur qualité de vie. Encore une fois, nous avons étudié des sujets habitants la Turquie et le Danemark, ce qui suggère que le coaching de santé peut être bénéfique indépendamment des différences des systèmes de santé.

Bref, le coaching de santé semble avoir un bel avenir. Ce qui n'existe pas encore au Royaume-Uni, c'est l'accréditation professionnelle des coachs de santé - une étape qui est au-delà de la formation du NHS en Angleterre qui exige au moins 100 heures de formation.

À cette fin, j'essaie de mettre sur pied un programme de maîtrise en coaching de santé à l'Université de Dundee, en association avec le Centre collaborateur de l'Organisation Mondiale de la Santé. Si nous voulons créer un nouvel effectif de coachs en santé, nous aurons besoin d'une formation universitaire fondée sur des données probantes et conformes à des normes internationales.

Références

"Health coaching might sound ‘new age’, but it could help you reach old age" de Ayse Cinar, Un article publié dans Medical Press, La Conversation ; https://medicalxpress.com/news/2018-07-health-age.html

https://theconversation.com/health-coaching-might-sound-new-age-but-it-could-help-you-reach-old-age-99721